Focus sur les espèces de serpents que l’on peut adopter

Les chiens et les chats sont les animaux de compagnie les plus communs. Néanmoins, certaines personnes se lancent dans l’adoption d’animaux plus exotiques, comme les serpents. Attention tout de même, car en raison du niveau de dangerosité de ces reptiles carnivores, seules quelques espèces peuvent être élevées à la maison.

Le Python royal

Pour les personnes ayant une peur excessive des serpents (l’ophiophobie), la vue d’un « Python royal » peut être traumatisante. En effet, cette espèce originaire d’Afrique est de taille imposante, généralement d’une longueur de 1 m 20 et d’un corps assez large. Heureusement, le Python royal n’est pas du tout venimeux. Il est donc classé dans la catégorie de serpents pouvant être adoptés. D’ailleurs, malgré son allure assez effrayante, le Python royal est un animal craintif, timide et docile. De plus, les conditions de vie de cette espèce de serpent ne soulèvent aucune difficulté majeure. En effet, le Python royal se nourrit de petits mammifères, notamment des rongeurs. L’animal s’accommode facilement à toutes les conditions climatiques. Si élever ce type de serpent vous intéresse, n’oubliez pas qu’il vous faudra lui offrir un terrarium. Sur https://www.mon-terrarium.com/terrarium-reptile/terrarium-serpent/, vous trouverez un large choix de terrarium adapté aux serpents.

Le Serpent des blés

Pantherophis guttatus, tel est le nom scientifique du Serpent des blés faisant partie de la famille des couleuvres. Cet animal dispose généralement d’une couleur orangée avec quelques taches noires. La taille de cette espèce se rapproche du Python royal (environ 1 m 22). Néanmoins, le Serpent des blés se distingue par son calme et sa docilité. En effet, l’animal mord très rarement. De plus, la morsure reste inoffensive, car le venin du Serpent des blés n’est pas mortel.

Le Boa constricteur

Parmi les espèces de serpent que l’on peut adopter chez soi, le Boa constricteur est sans doute le plus imposant. Dans le milieu sauvage, l’animal peut atteindre jusqu’à 4 m 20 pour un poids total de 30 kg. Du fait de sa taille imposante, ce spécimen n’est donc pas conseillé aux personnes qui débutent dans la terrariophilie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.