Souris : quelques recommandations pour bien les accueillir

Longtemps considéré comme un animal non domestique et nuisible, la souris a fini par s’élever au rang des animaux de compagnie les plus prisés. Peu onéreux et facile à entretenir, il s’adapte bien aux petits enfants et à ceux qui ont toujours la manie d’être toujours occupés. Il s’agit en principe d’un animal intelligent et qui est étonnement très soucieux de sa propreté. Si vous décidez d’en adopter un, il vous incombe alors de respecter son hygiène de vie ainsi que son environnement, pour contribuer à son bien-être et son aise. Prenez soin de lire ces quelques informations avant d’adopter cet agréable petit animal.

Bien choisir sa cage

Les plus pratiques et sécurisés sont les cages en plexiglas dotées d’une grillage au dessus. Mais vous pouvez aussi opter pour une cage à barreaux. Dans ce cas il faut vous assurer que l’écart ne dépasse pas 0.8cm, à défaut la souris peut s’échapper et risque de présenter un sérieux danger pour les fils électriques et autres.
Pour ce qui est de l’emplacement de la cage, elle doit être située loin de l’endroit exposé à des courants d’air et loin de la télévision ou d’un ordinateur. Les ultrasons qu’émettent ces appareils peuvent gêner l’animal. Quant à sa taille, elle doit être d’au moins 600 cm carré au sol.

Fournir tous les accessoires utiles pour sa souris

Pour une souris, il est indispensable d’avoir une roue afin de pouvoir jouer, de se divertir et de se maintenir en forme. Il vaut mieux mettre une roue plein au lieu d’une roue à barreaux car cette dernière peut lui être dangereuse. N’oubliez pas non plus sa maisonnette, son biberon d’eau ainsi qu’une assiette de nourritures. Il existe aussi d’autres possibilités comme, mettre dans sa cage une échelle, des hamacs, des tuyaux ou des pont-suspendus. En effet, vous pouvez y ajouter tous les accessoires que vous jugerez important pour votre souris.

Se charger de sa litière

Bien qu’en France le concept de la litière est moins populaire que dans d’autres pays, il est nécessaire de savoir que bon nombres de litières de copeaux de bois sont toxiques pour les rongeurs comme la souris. En outre, il faut éviter toutes litières aromatisées. L’idéal c’est le lin, ou bien la rafle de maïs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.